Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      


27.04.2006

3e assemblée générale du grand mouvement des ressortissants Grand Sawa 

Les Sawa à la recherche d’une nouvelle dynamique

Le parc des Princes de Bali à Douala a regroupé le 26 mars dernier la 3e assemblée générale du grand mouvement des ressortissants Sawa (Grand Sawa)

La réunion a regroupé plus d’un millier de participants des départements de l’Océan, de la Menoua, du Haut-Nkam, de la Manyu, du Lebialem, du Fako, de la Mémé, du Ndian, du Kupe Manengouba, du Mbam et Inoubou, du Wouri, du Nkam, du Mungo, du Nyong et Kelle et de la Sanaga-Maritime.

Les discussions se sont articulées autour des points suivants : l’identité culturelle Sawa ; les richesses et les potentialités de l’espace Sawa.
Les participants se sont appesantis sur la dimension de l’espace sawa dans lequel s’expriment plus d’une cinquantaine de langues toutes articulées autour des (3) composantes essentielles de ce peuple à savoir : Bassa, Bakoko, Bwele (masoso ma Nyambe : foyer de Dieu).

Dès lors, prenant conscience de leur destin, les participants se sont engagés : à vivre ensemble dans l’unité retrouvée ; à recomposer les forces de leur héritage ancestral ; à mieux structurer le mouvement en le dotant d’instances permanentes ; à organiser périodiquement des rencontres où s’expriment la diversité culturelle de l’espace sawa.
Les organisateurs relèvent que l’espace sawa regorge de ressources et de potentialités considérables dont certain sont à peine exploitées ;

En ce qui concerne les ressources humaines dans un 1er temps, les travaux ont recommandé l’organisation d’un recensement ciblé des ressortissants sawa dans les (02) deux métropoles que sont Douala et Yaoundé ; les ressources agricoles : bien que l’espace sawa abrite les grandes exploitations agricoles du Cameroun, beaucoup reste à faire dans ce secteur ; les ressources touristiques : tout reste à faire dans ce domaine.

Afin d’assurer dans cet environnement un développement durable dont les populations locales doivent tirer le meilleur parti, l’assemblée générale demande qu’à l’avenir, les projets de mise en valeur des richesses et des potentialités des espaces soient réalisés dans un cadre concerté, associant en partenariat l’Etat, les investisseurs et les collectivités naturelles.
Par ailleurs, en parcourant les récents événements survenus au Cameroun et notamment les comportements indélicats et la perversion révélés par l’actualité, les participants rappellent la nécessité de la pratique de vertus nobles, et légitimement, ils expriment leur profonde indignation des dérives constatées et de la mauvaise gestion du patrimoine commun dénoncées particulièrement en ces temps. A cet effet, ils s’associent à la volonté affichée du chef de l’Etat de combattre les fléaux qui minent notre société et attendent un digne fort de sa détermination à les extirper de notre quotidien et de notre avenir.

Enfin, ils réaffirment leur volonté d’être présents dans la nation en tant que partie prenante d’une société active et responsable, dans l’accomplissement du destin du peuple sawa en particulier, du destin de notre pays en général.

Par Correspondance particulière D.A. Elessa Etuman
Le 19-04-2006



Impressions et propositions de quelques participants


Missipo Njembele (Eyum’a moto nya Ngondo) estime qu’il est grand temps que cessent les divisions internes et que le mouvement progresse. Par ailleurs, il préconise l’établissement d’une carte pour chaque membre de notre communauté avec versement mensuel d’une somme de 100 Fcfa, cette contribution facilitera le fonctionnement du mouvement.

Fondond Maya (chef supérieur Kékem), calme et serein, appréciant la participation à l’assise, déclare “ qu’il y a beaucoup d’appelés et peu d’élus, et ceux qui sont présents doivent faire avancer le travail entrepris ”. Il a souhaité la promotion de la carte de membre Sawa, et exprimé que nous transmettions au président de la République notre soutien pour la campagne qu’il a entreprise contre la mauvaise gestion du patrimoine commun.

Betotè Ntonyè (Boneleke Akwa), salue le travail réalisé par le Prince Douala Bell et relève que les autorités traditionnelles doivent exercer pleinement leur rôle, les titres ne suffisent plus. “ Nous pouvons déterminer les commissions qui seront chargées de réfléchir et qui transmettront les décisions et les plans d’action à l’ensemble de la communauté pour l’avancement des travaux au sein des cantons et des collectivités ”.

Ekindi Jean Jacques (Deido) martèle que la force, c’est l’organisation. Il préconise de mettre en place un secrétariat général et un bureau exécutif entourant le Prince Doualla Bell et peut y participer tout sawa. La nouvelle dynamique du Grand Sawa impose que chaque chef désigne auprès du bureau exécutif un responsable des affaires du mouvement, en outre le secrétariat général se chargera d’organiser une fête annuelle regroupant toutes les danses sawa et autres éléments fédérateurs.

Kondo Ebelle (Deido) propose que chaque communauté titre ses ressources foncières et le développement de sociétés immobilières dans notre espace. Il exhorte les sawa à désherber le fleuve Wouri, et les autres cours d’eau, symboles de notre vécu collectif.
Ngonde Beyissa (Bassa) exalte le rôle de la femme dans la société sawa et souhaite qu’une place plus importante lui soit accordée.

Efon Guy (Sanzo), représentant le chef supérieur Mila Asouté empêché, réaffirme la nécessité d’un secrétariat permanent et autonome qui doit être supervisé par un exécutif constitué d’un collège des sages.
Mukubo (chief of Oroko/Douala) Notre communauté vivant à Douala était un peu oubliée, nous proposons un comité d’organisation pour le GS et la mise en place dans les quartiers des cellules de travail qui reporteront aux commissions leurs contributions.

Ntonè Emmanuel (président étudiants Sawa des universités et grandes écoles) présente les missions de leur association qui sont le tutorat des jeunes bacheliers sawa, l’aide à l’insertion professionnelle, la promotion de la culture sawa en milieu scolaire. Il demande au peuple sawa, aux élites de les aider pour l’insertion dans les sphères de décision.

Le messager
Le 19-04-2006
 

Source:  | Hits: 36682 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  The JENGU Cult
( | 14.11.2005 | 53226 hits  | 0 R)

  " Bolo O Munja "
( | 10.11.2005 | 30636 hits  | 0 R)

  Léopold Moum’Etia: Un cheminot passionné d’histoire
( | 09.11.2005 | 35148 hits  | 0 R)

  Miss Ngondo 2005 Opened To Southwest
( | 25.10.2005 | 33219 hits  | 0 R)

  L´ EYOMBWE
( | 25.10.2005 | 31116 hits  | 0 R)

  DOUALA est promise à un bel avenir
( | 24.10.2005 | 28847 hits  | 0 R)

  Le NGUM: redoutable lutteur ou meilleur féticheur
( | 24.10.2005 | 28685 hits  | 0 R)

  Le NGUM : le combat
( | 24.10.2005 | 27682 hits  | 0 R)

  Le NGUM: Les techniques de combat
( | 24.10.2005 | 27053 hits  | 0 R)

  Apprendre le Duala
( | 23.10.2005 | 113994 hits  | 3 R)

  Bakossi Cultural and Development Association in the USA
( | 23.10.2005 | 44557 hits  | 2 R)

  Vive émotion dans la rue Dikoumè Bell, à Bali.
( | 23.10.2005 | 35260 hits  | 2 R)

  Le Mont Cameroun Bar: L´autre écurie des créateurs du Makossa
( | 23.10.2005 | 31543 hits  | 0 R)

  DAVUM Bar: Le berceau des Black Styl’s
( | 23.10.2005 | 39752 hits  | 1 R)

  MAKOSSA - LA RENAISSANCE
( | 22.10.2005 | 41798 hits  | 1 R)

  EPASSA MOTO: Opéra classique camerounais
( | 22.10.2005 | 26210 hits  | 0 R)

  LE PHARAON INATTENDU.... par Thierry Mouelle II
( | 22.10.2005 | 25797 hits  | 0 R)

  Une pirogue de course dans l´animation annuelle du Ngondo...par Pr. Ebenezer NJOH MOUELLE
( | 19.10.2005 | 36687 hits  | 0 R)

  Les funérailles de Julia; par Blaise N´Djehoya
( | 19.10.2005 | 33964 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Restaurer les droits de la veuve. par Pr. Stanislas Melone
( | 17.10.2005 | 34693 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Rites de Veuvage chez les Duala
( | 16.10.2005 | 38729 hits  | 0 R)

  Peuplesawa.com rend hommage à EBOA LOTIN
( | 04.10.2005 | 44291 hits  | 4 R)

  Identité : Rudolf Douala Manga Bell
( | 29.09.2005 | 33244 hits  | 0 R)

  Au temps où Sawa rimait avec Bolo
( | 28.09.2005 | 28693 hits  | 0 R)

  Instrument musical d´accompagnement: Le Muken
( | 24.09.2005 | 30279 hits  | 0 R)

  Quand les Chinois dansent l´Assiko!
( | 24.09.2005 | 23844 hits  | 0 R)

  Que signifie l´expression AMBASS BEY?
( | 17.09.2005 | 41037 hits  | 2 R)

  Paul SOPPO PRISO et l´Histoire des Hommes d’Affaires Camerounais
( | 16.09.2005 | 60313 hits  | 0 R)

  Croyance, Réligiosité, Société Sécrète : Le Njée ou Gué
( | 14.09.2005 | 28501 hits  | 0 R)

  ... du " JENGU " au " NGONDO "...
( | 12.09.2005 | 41631 hits  | 4 R)

  Henri Lottin : Plus Dikongué qu’Eboa
( | 03.09.2005 | 32685 hits  | 0 R)

  Plus SAWA qu´un BATANGA, il y a pas
( | 28.08.2005 | 33284 hits  | 0 R)

  Henriette Noëlle Ekwé : Nyangon, le militantisme à fleur de peau
( | 28.08.2005 | 30364 hits  | 0 R)

  " Evolution Culturelle, Dynamiques identitaires et Traditions ...." par Denise EPOTE DURAND
( | 26.08.2005 | 34441 hits  | 3 R)

  Djebale : L’île éternellement rebelle
( | 25.08.2005 | 31146 hits  | 3 R)

  Les Black Styl’s
( | 04.08.2005 | 29750 hits  | 0 R)

  L´IDENTITE CULTURELLE EN QUESTION
( | 01.08.2005 | 32062 hits  | 0 R)

  UN ESCLAVE LIBERATEUR
( | 01.08.2005 | 26470 hits  | 0 R)

  RESUME & INTRODUCTION
( | 31.07.2005 | 26881 hits  | 0 R)

  Le procès du Roi Rudolph Douala Manga Bell Martyr de la Liberté - Joel KONDO
( | 30.07.2005 | 32044 hits  | 0 R)

  LA CHEFFERIE DE DEIDO
( | 30.07.2005 | 29336 hits  | 0 R)

  Le Cameroun aujourd´hui - Anne Debel
( | 30.07.2005 | 28573 hits  | 0 R)

  Retour à Douala - Marie-Félicité Ebokéa
( | 30.07.2005 | 27983 hits  | 0 R)

  L´ORIGINE DES DEIDO d´après IDUBWAN BELE BELE (2)(I.B.B).
( | 30.07.2005 | 27137 hits  | 0 R)

  CHOC DES CULTURES
( | 30.07.2005 | 26825 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BAFOUM et LA GUERRE DE MBONJO
( | 30.07.2005 | 25953 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BONA LEMBE A DEIDO
( | 30.07.2005 | 25704 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE MADUBWALE
( | 30.07.2005 | 25300 hits  | 0 R)

  Francis Bebey: Un génie intégral et immortel
( | 26.07.2005 | 34164 hits  | 3 R)

  Miss Ngondo 2000 en vidéo !
( | 24.07.2005 | 33264 hits  | 5 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks