Downloads   Galeries   Forums   Audios   Vidéos   Liens   Livre d´or   Partenaires   Contact   
  Accueil
  Actualité
  Régions/Peuples
  Historique
  Sawanité
  Le Ngondo
  Tourisme
  Littérature
  VIP
  F.A.Q
  Agendas
  Evénements
  Annonces
  Projets
  Communauté



      
12.06.2006

DECCA: Une famille au service du MAKOSSA 

La dynastie, le clan, bref la famille Decca n´a jamais cessé de nous impressionner; et le makossa et ses adeptes ne peuvent qu´en être fiers, car s´ils s´étaient fixé une mission à accomplir, les frère et soeurs Decca n´ont jamais failli car ils sont restés fidèles à leur musique qui n´est rien d´autre que celle du pays.

B
en a commencé, cela paraissait presque normal; ce n´était qu´un chanteur de makossa de plus... mais lorsque Grâce s´y est mise, surtout à une époque où les voix féminines se faisaient de moins en moins entendre, d´aucun on même pensé qu´elle allait s´essouffler vite et que ce n´était qu´un caprice.

L
a notoriété de Ben le poumon sensible de cette armada d´artistes qui est entrain de voir le jour devenant de plus en plus grandissante du fait de nombreux titres à succès, sa soeur n´avait pas droit à l´erreur; alors c´est en faisant de petits coeurs pour son frère et même en chantant en duo avec lui que la dénommée Grâce fait ses classes.

N
ous sommes toujours dans le contexte du caprice; alors qu´en réalité, nous assistions à la naissance d´une étoile "Star" bien évidemment en anglais. 

P
endant que le frère Decca, Ben a une voix lancinante qui berce toutes les femmes du pays; et donne aux hommes de nouveaux arguments pour conforter leur position auprès de ces dernières, Grâce la soeur va jouer la carte de la sensualité.

S
ensualité qui bien entendu ne passe pas inaperçue auprès de toute la gente masculine, et à cela s´il faut rajouter une élégance criarde, Grâce devient vite le modèle de toutes ces dames qui veulent plaire... et son succès sur la scène provoque une véritable frénésie chez ses admirateurs. C´est l´occasion de se souvenir d´une émission Télé de variété musicale au Cameroun "V. comme vedette" où le présentateur ne tarissait pas d´éloges sur Grâce tant il fut subjugué face au charisme de son invitée.

Nous devons jusqu´alors à Grâce Decca trois albums magnifiques qui nous procurent toujours un réel plaisir à écouter comme aux premiers jours de leurs sorties.

L
e bruit de la préparation d´un Quatrième album cours; et il semblerait même que le bassiste étienne Mbappé et le batteur J.P Kingue soient de la partie, alors on peut se réjouir déjà du fait que cet album va être aussi bien que les autres un véritable bonheur.

A
vec son frère, on lui reconnaîtra un duo splendide qui va permettre de découvrir son potentiel. Le titre "Bwanga bwam" en français "mon remède", est un hymne à l´amour car la phrase exacte est mon "remède c´est l´amour".

S
a rencontre avec le producteur camerounais J.P.S deviendra vite une aubaine pour qu´elle puisse faire asseoir sa marque dans le milieu artistique camerounais.
Le clan va se voir grandir  lorsque une autre soeur Decca va manifester également un réel engouement pour la musique. Il s´agit cette fois de Dora Decca qui comme sa soeur n´a pas échappé à la main mise du frère, mais qui se démarque de façon remarquable en chantant d´abord avec Spirit (Narcisse ENOUMEDI) où, on lui reconnaitra un timbre de voix très mélodieux et limite mélancolique. Dora va désormais être la force tranquille du clan.
Elle confortera cette position le soir d´un concert en live à la Plaine Saint Denis en région parisienne, où elle fit taire toutes les mauvaises langues tant le show qu´elle donna fut d´une très haute amplitude. C´est donc seule comme une grande, que Dora entre dans la cour des notables du makossa.
Ben réalisera l´un des plus beaux duo de la musique camerounaise avec Moni BILE. 

U
n véritable collector qui doit absolument figurer dans votre discothèque.

U
ne déclaration qu´il va faire aux médias camerounais va susciter une grande vague de polémique autour de la musique car, Ben avait tout simplement décidé de se retirer de la scène.

J
e me souviens comme si cela s´était passé hier, de ce fameux concert d´adieu  qui avait eu lieu au cinéma "Le Wouri" (Douala-Cameroun)...c´était l´affaire du siècle car certains détracteurs pensaient à une méprise de la part de Ben; et les fans se battaient pour avoir une place...il fallait voir Ben et vivre en paix avec soit même. Pas la peine de le dire, mais je le dis quand même, la salle était archi comble; environ deux fois et demi son contenu...de la sécurité, on n´y songeait pas du tout. Une autre date fut même réouverte; du jamais vu au Cameroun.

Ben reviendra sur sa décision et tentera de se réconcilier avec son public pour qui il sortira un album de très grande qualité "Réconciliation" qui eut un échos malheureusement un peu mitigé...
C
omme un artiste a toujours plus d´un tour dans sa poche, Ben va s´en sortir en réalisant un album bien pensé; qu´il intitule "Class plus" à l´intérieur duquel il introduit un titre populaire qui retrace l´essence véritable des deïdos, peuple douala. La chanson dont il est question est: "Ebele pète"; elle lui donna un véritable regain de notoriété, allié à un succès sans précédent...
 
Auteur: LOB´a BELEMBETE
© perso.orange.fr/ekobantou/decca.htm
 

Source:  | Hits: 17517 | Envoyer à des amis  ! | Imprimer ! | Réagir(0)

PLUS DE NOUVELLES


  " Bolo O Munja "
( | 10.11.2005 | 15929 hits  | 0 R)

  Léopold Moum’Etia: Un cheminot passionné d’histoire
( | 09.11.2005 | 17665 hits  | 0 R)

  Miss Ngondo 2005 Opened To Southwest
( | 25.10.2005 | 18611 hits  | 0 R)

  L´ EYOMBWE
( | 25.10.2005 | 16159 hits  | 0 R)

  Le NGUM: redoutable lutteur ou meilleur féticheur
( | 24.10.2005 | 14408 hits  | 0 R)

  DOUALA est promise à un bel avenir
( | 24.10.2005 | 14161 hits  | 0 R)

  Le NGUM : le combat
( | 24.10.2005 | 13419 hits  | 0 R)

  Le NGUM: Les techniques de combat
( | 24.10.2005 | 13278 hits  | 0 R)

  Apprendre le Duala
( | 23.10.2005 | 84321 hits  | 3 R)

  Bakossi Cultural and Development Association in the USA
( | 23.10.2005 | 25476 hits  | 2 R)

  Vive émotion dans la rue Dikoumè Bell, à Bali.
( | 23.10.2005 | 19709 hits  | 2 R)

  Le Mont Cameroun Bar: L´autre écurie des créateurs du Makossa
( | 23.10.2005 | 16419 hits  | 0 R)

  DAVUM Bar: Le berceau des Black Styl’s
( | 23.10.2005 | 22807 hits  | 1 R)

  MAKOSSA - LA RENAISSANCE
( | 22.10.2005 | 24170 hits  | 1 R)

  EPASSA MOTO: Opéra classique camerounais
( | 22.10.2005 | 12717 hits  | 0 R)

  LE PHARAON INATTENDU.... par Thierry Mouelle II
( | 22.10.2005 | 12697 hits  | 0 R)

  Une pirogue de course dans l´animation annuelle du Ngondo...par Pr. Ebenezer NJOH MOUELLE
( | 19.10.2005 | 18634 hits  | 0 R)

  Les funérailles de Julia; par Blaise N´Djehoya
( | 19.10.2005 | 17263 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Restaurer les droits de la veuve. par Pr. Stanislas Melone
( | 17.10.2005 | 17991 hits  | 0 R)

  Tradition et Modernité: Rites de Veuvage chez les Duala
( | 16.10.2005 | 21920 hits  | 0 R)

  Peuplesawa.com rend hommage à EBOA LOTIN
( | 04.10.2005 | 24795 hits  | 4 R)

  Identité : Rudolf Douala Manga Bell
( | 29.09.2005 | 18228 hits  | 0 R)

  Au temps où Sawa rimait avec Bolo
( | 28.09.2005 | 14280 hits  | 0 R)

  Instrument musical d´accompagnement: Le Muken
( | 24.09.2005 | 15569 hits  | 0 R)

  Quand les Chinois dansent l´Assiko!
( | 24.09.2005 | 12214 hits  | 0 R)

  Que signifie l´expression AMBASS BEY?
( | 17.09.2005 | 24381 hits  | 2 R)

  Paul SOPPO PRISO et l´Histoire des Hommes d’Affaires Camerounais
( | 16.09.2005 | 41594 hits  | 0 R)

  Croyance, Réligiosité, Société Sécrète : Le Njée ou Gué
( | 14.09.2005 | 14320 hits  | 0 R)

  ... du " JENGU " au " NGONDO "...
( | 12.09.2005 | 24927 hits  | 4 R)

  Henri Lottin : Plus Dikongué qu’Eboa
( | 03.09.2005 | 17123 hits  | 0 R)

  Plus SAWA qu´un BATANGA, il y a pas
( | 28.08.2005 | 17061 hits  | 0 R)

  Henriette Noëlle Ekwé : Nyangon, le militantisme à fleur de peau
( | 28.08.2005 | 15496 hits  | 0 R)

  " Evolution Culturelle, Dynamiques identitaires et Traditions ...." par Denise EPOTE DURAND
( | 26.08.2005 | 20311 hits  | 3 R)

  Djebale : L’île éternellement rebelle
( | 25.08.2005 | 18270 hits  | 3 R)

  Les Black Styl’s
( | 04.08.2005 | 15700 hits  | 0 R)

  L´IDENTITE CULTURELLE EN QUESTION
( | 01.08.2005 | 15630 hits  | 0 R)

  UN ESCLAVE LIBERATEUR
( | 01.08.2005 | 12902 hits  | 0 R)

  RESUME & INTRODUCTION
( | 31.07.2005 | 13312 hits  | 0 R)

  Le procès du Roi Rudolph Douala Manga Bell Martyr de la Liberté - Joel KONDO
( | 30.07.2005 | 16119 hits  | 0 R)

  LA CHEFFERIE DE DEIDO
( | 30.07.2005 | 15951 hits  | 0 R)

  Le Cameroun aujourd´hui - Anne Debel
( | 30.07.2005 | 14302 hits  | 0 R)

  Retour à Douala - Marie-Félicité Ebokéa
( | 30.07.2005 | 13866 hits  | 0 R)

  L´ORIGINE DES DEIDO d´après IDUBWAN BELE BELE (2)(I.B.B).
( | 30.07.2005 | 13707 hits  | 0 R)

  CHOC DES CULTURES
( | 30.07.2005 | 13364 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BONA LEMBE A DEIDO
( | 30.07.2005 | 13174 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE BAFOUM et LA GUERRE DE MBONJO
( | 30.07.2005 | 13083 hits  | 0 R)

  LE DEPART DE MADUBWALE
( | 30.07.2005 | 12193 hits  | 0 R)

  Francis Bebey: Un génie intégral et immortel
( | 26.07.2005 | 19724 hits  | 3 R)

  Miss Ngondo 2000 en vidéo !
( | 24.07.2005 | 19248 hits  | 5 R)

  Réaction sur l´article "Douala, ville d´Alfred Saker"
( | 20.07.2005 | 17725 hits  | 0 R)



   0 |  1 |  2 |  3 |  4 |  5 |  6 |  7 |  8 |  9 |  10 |  11 |  12 |  13 |  14 |  15 |      ... >|



Jumeaux Masao "Ngondo"

Remember Moamar Kadhafi

LIVING CHAINS OF COLONISATION






© Peuplesawa.com 2007 | WEB Technology : BN-iCOM by Biangue Networks